Le Guarana

Ah si j’avais su que cette petite pépite existait, je l’aurais utilisé depuis bien plus longtemps !

Accro à mon café matinal dont je ne pouvait ABSOLUMENT PAS me passer, j’ai découvert par hasard le guarana suite à la commande d’un client et je ne vais pas dire que cela a changé ma vie, mais presque ! 

Je voulais déjà arrêter de prendre du café car je trouvais que le coup de fouet qu’il me donnait 3 heures après l’avoir ingéré me donnait trop de palpitations, de tremblements et m’énervait.

J’ai ainsi testé un matin de troquer ma traditionnelle tasse de café contre une cuillère à café de guarana diluée dans une tasse de chicorée. Nous partions ce matin là très tôt faire notre plein de fruits et légumes à 5h, en pleine période où je me sentais très fatiguée. 

J’avais complètement oublié que je l’avais ingéré quant à 8h30 je me suis retrouvée à me demander d’où me venait cette pêche d’enfer qui me donnait la force de porter ma caisse de bananes de 25kgs !

Incroyable j’étais devenue Hulk ! 

S’en est suivie une longue matinée de mise en place du magasin qui d’ordinaire me prend une énergie folle, eh bien là, magie, pas de coup de pompe ! 

J’en ai déduis que forcement le guarana y était pour quelque chose et après avoir réitéré l’opération à plusieurs reprises, je peux vous confirmer, ça fonctionne ! 

Mais alors le guarana c’est quoi exactement ? 

C’est un arbuste que l’on retrouve principalement en Amérique du Sud, et dont le principe actif contenu dans la graine est la caféine. C’est la plante contenant le plus haut taux de caféine connu au monde !

C’est un formidable stimulant de l’organisme qui a l’avantage de libérer ses actifs lentement ce qui évite les chocs cardiaques ou neurologiques. 

En effet, alors que le café vous délivre un coup de fouet généralement sur une période assez courte (entre 1 et 2 heures), la caféine contenue dans le guarana est quand à elle libérée de manière bien plus lente et sur une période plus longue allant de 5 à 6 heures. 

Les effets stimulants du guarana sont nombreux :

  • réduction de la fatigue,
  • augmentation de la résistance au stress,
  • amélioration de la concentration, de la mémoire et de l’agilité mentale
  • diminution des somnolences

Le guarana est capable de diminuer les états migraineux liés à une mauvaise circulation sanguine, s’avère bénéfique contre les douleurs abdominales, peut avoir un effet antidépresseur, et serait capable de rééquilibrer le taux de cholestérol.

 De plus, la caféine du guarana, en activant le métabolisme, engendre une dépense de calories supplémentaire ce qui aurait pour conséquence de réduire la masse graisseuse. Un effet surtout sensible dans le cadre d’un mode alimentaire et d’une hygiène de vie équilibrée (pensez aux paniers bio pour manger de bon fruits et légumes bio 😉 )

Autre information importante, je n’ai pas senti d’accoutumance liée à l’ingestion du guarana, contrairement à celle que j’avais avec le café. Je prends le guarana de manière ponctuelle quand je sais que nous allons passer une longue journée, et les autres jours, je prends de la chicorée. Le café ne fait désormais plus parti de mon quotidien, et j’en suis bien contente !

Posologie

On trouve le guarana principalement sous forme de poudre ou de gélules.

Vous pouvez (selon la concentration du produit que vous avez, qui peut différer selon la marque), prendre une cuillère à café ou 1 à 2 gélules par jour. Vous pouvez réaliser une cure de 3 semaines (attention, pas plus) ou bien l’utiliser de manière ponctuelle pour surmonter une fatigue passagère.

Idéal avant de faire un long trajet en voiture ou un examen ! 

Évitez de le consommer en fin d’après midi sauf si vous voulez passer une nuit blanche 😉

NB

Les fortes doses de caféine et donc de guarana sont contre indiquées aux personnes qui souffrent de maladies cardiaques, d’hypertension artérielle, d’insomnies, de troubles anxieux, ou d’ulcères gastriques. A éviter chez l’enfant et la femme enceinte ou allaitante.

 

Ces informations sont données à titre indicatif et sont la synthèse d’articles que j’ai pu lire à titre personnel.

Laisser un commentaire